Le morta, chêne fossile de Brière

Publié le 02-10-2012 | Media

Il y a 5000 ans, un bouleversement géologique a permis à l'Océan d'inonder une forêt de chênes qui se situait à la place des marais actuels.

La tourbe a fait office de sarcophage naturel, les troncs se sont alors minéralisés et chargés en silice. Ces chênes donnent maintenant un bois dur, noir, qu'on appelle le morta.

extraction morta

Seuls 10% de matière seront exploités. En effet, lors du séchage, des fissures et des aspérités apparaissent. Il faut alors isoler la matière saine avec différents instruments de découpe afin de trouver des blocs compacts et sains qui seront alors transformés à l'atelier.

De ce bois rare et difficile à travailler naissent des couteaux nobles et uniques. Le morta, devenu imputrescible, offre des manches de couteaux robustes et fiables qui savent servir leur propriétaire en toutes circonstances.